Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 21:42

ça y est, on est rentrées !

Et on a bien cru qu'on n'y arriverait pas dès le 1er vol de retour: Envol prévu à 11h du mat, "RDV" à l'aéroport à 9h = Ok, sans soucis. Mais la compagnie, maligne, a prévu 3 vols différents exactement à la même heure... Donc 3 fois plus de personnes à faire la file pour le Check-in...

à 10h enfin, on est arrivées devant le jeune homme... très gentil, mais "trop nouveau". Il a mis un certain temps pour procéder à notre enregistrement, puis il s'est occupé des bagages. Entre temps, d'autres passagers sont revenus pour je ne sais quelle raison, perturbant le jeune homme dans sa tache.

Et l'heure qui défilait...

Le pire fut donc l'enregistrement de nos bagages:

Pour mémoire, nous avions 3 avions à prendre: Santa Cruz => Sao Paulo (via Aerosur le 4 aout) / Sao Paulo => Frankfurt (via TAM airlines le 4 aout) / Frankfurt => Bruxelles (via TAM airlines le 5 aout).

Dans un premier temps, il nous dit que les bagages s’arrêteront à Sao Paulo.

On lui demande donc s'il lui est possible de les faire suivre sur les autres vols (comme à l'aller). Il commence à nous dire que ce n'est pas possible, plus après une petite manip', nous dit que les bagages s’arrêtent à... Frankfurt...

Mais pourquoi diable n'est-il pas possible de les faire suivre jusque Bruxelles alors ???

Et l'heure qui avançait...

Finalement, une nana plus expérimentée est arrivée, et lui a dit de faire une étiquette bagages manuelle (ie: écrite à la main avec une partie papier carbone...).

Hop, étiquetage des bagages, enregistrement bouclé, il est 10h30 passée... on file ensuite se délester de nos dollars pour la taxe d'aéroport international, puis on se précipite à l'étage vers les salles d'embarquement:

Passage à toute vitesse du check sécurité Rayons X (je suis même passée avec un briquet sur moi !), et on cours vers la suite;

et là... une queue IMMENSE de gens qui attendent de passer on ne sait quel nouveau check ! Et sur les écrans annonçant les vols, le message "Embarquement" qui clignotait en rouge pour notre vol (et uniquement celui là)!!!

On se renseigne auprès d'un policier pour savoir si on peut passer cette queue, et bien non, hop à la file comme les autres... On obéis donc, mais des dames devant nous nous conseillent d'essayer de passer (apparemment, l'une d'elle aurait raté son vol un jour dans une situation similaire).

On profite de voir deux autres dames (qui prenaient le même vol) se faufiler à travers les gens pour leur coller au train jusqu'aux portes où elles sont stoppées par un type de la sécurité leur rappelant de tout de même faire la file. "Discrètement", on reste en arrière et on attend.

On passe le check de la migration, tamponnage de sortie des passeport, puis... Check narcotiques !

Là, le policier chargé de vérifier les bagages à main s'efforce de prendre tout son temps pour observer mon sac (de façon ridicule, j'aurais pu avoir 3 kg de coke sur moi il aurait rien vu), comme si le fait de le toucher allait le faire exploser... Puis, petite fouille corporelle (tout aussi ridicule), et ENFIN on passe les portes vers les couloirs d'embarquement !

Hop, pas de course vers la bonne porte (qui aura changé de numéro entre temps), et on saute dans l'avion... Qui décollera avec une heure de retard sur l'horaire prévu !

La suite du voyage retour sera sans histoires, et on commencera à entendre de plus en plus de personnes parlant français (mine de rien, ça fait drôle, mais ça fait du bien).

L'escale à Frankfurt fut particulièrement bienfaitrice: de l'ordre, de la propreté, du calme avec pourtant du monde à circuler, des policiers et agents de sécurité aimables et souriants.

Lorsque nous avons dû passer un nouveau contrôle de sécurité (accrut certainement à cause des événements en Norvège), c'est presque avec plaisir que nous avons suivit l'agent vers un post de sécurité secondaire, à cause de notre jeu de société aimanté qui devait subir un autre contrôle. ça serait arrivé de l'autre côté de l'océan, ça nous aurait excédées. Là, ça nous a amusées.

Encore 2 petites heures d'attente à Frankfurt où nous avons mangé un ptit bretzel, une petite heure de vol avec une hôtesse parlant français (ça fait toujours tout drôle) et enfin, on arrive à Bruxelles !!!

Récupération des bagages (ouf, ils nous ont bien suivies!), et on sort de là.

Chouette surprise: Ma belle famille était là, avec un petit panneau de bienvenue super rigolo et très émouvant.

Depuis, on reste surprises par le calme qui règne ici. Pas de voitures à klaxonner pour tout et surtout pour rien, personne à ne venir nous coller pour nous vendre un truc, du calme, de l'ordre et de la propreté (bon, OK c'est pas nickel partout)...

Que c'est bon de rentrer !

Partager cet article

Repost 0
Published by zazline - dans Bolivie 2011
commenter cet article

commentaires

mdm 10/08/2011 11:14


Des souvenirs pleins la tête et surtout en bonne santé ! Bisous et bon repos bien mérité !


zazline 13/08/2011 16:02



Oui, saines et sauves, c'est le principal :)


Reste à reaquérir mon petit matériel photo pour pouvoir à nouveau partager ici les beautés de notre merveilleuse nature.



Présentation

  • : Le blog de zazline.over-blog.org
  • Le blog de zazline.over-blog.org
  • : les voyages de Sandrine et Emmeline, autour du monde et ailleurs; et bien sur, les aventure de Sushi !
  • Contact

Rechercher